D. Re-créer sa maquette durable


En vous aidant de la vidéo de Yann Arthus Bertrand sur la « Bonne maison » et des documents Ressource (sur l’architecture bio-climatique, sur la synthèse, sur les pertes de chaleur, etc), vous allez préparer les éléments suivants en vue d’une revue de projet argumentée :

Projet initial Projet modifié pour profiter des économies passives
Habitat, aménagé, en 3D


Habitat nouvelle version, aménagé, en 3D.


Quelle orientation au Nord  ? Quelles ouvertures pour quelle luminosité ? Photo-réalisme à 8h / 12h / 18h.

Capture du plan, en 2D Capture du plan réaménagé, en 2D.
Photo(s) de la maquette Photo(s) de la maquette dans sa nouvelle configuration.


Regroupés en équipe de 6, il faut à nouveau se diviser pour les tâches en parallèle pour être plus efficace :

  • > argumentation sur les économies de ressource : préparer un diaporama illustré sur les moyens écologiques d’assurer dans notre habitat :
    • - l’approvisionnement en électricité et les moyens de l’économiser,
    • - un approvisionnement en eau qui permette une utilisation raisonnée et économique,
    • - un chauffage confortable : comment s’y prendre (moyens techniques) et comment économiser ?
  • > la maison choisie pour l’équipe, parmi celles proposées par les binomes, doit être améliorée :
    • - orientation Nord/Sud ;
    • - ouvrants position et taille (portes + fenêtres) ;
    • - position des pièces
  • > fusionner les 3 diaporamas précédents et harmoniser la présentation pour qu’elle soit collective  : même fond, mêmes polices, mêmes tailles. Il faut aussi épurer tout cela : enlever le détail des pièces et garder les dessins à la main + vue de dessus en 2D + vue globale en 3D de chaque maison proposée. Rajouter évidemment de quoi présenter/mettre en avant le logement choisi parmi les 3.



Contraintes à respecter :
Quelles chaînes d’énergie choisies ? Les tracer sur le diaporama.
Photo réalisme détaillé des pièces (8h/12h/18h) afin de repérer l’orientation du bâtiment -> voir l’aide sur SweetHome3D.

L’aménagement interne de l’habitat
Aménager des espaces tampons au nord permet de réduire l’impact du froid et contribuera directement aux économies d’énergies et au confort des occupants.

Les pièces peu utilisées et à faible température sont à placer de préférence côté nord de l’habitat : ces " zones tampons " seront des intermédiaires isolants entre l’intérieur et l’extérieur, du côté le plus exposé au froid. La salle de bains, le garage, la buanderie, les escaliers, le cellier, les couloirs, etc. constituent des zones tampons idéales.
Des apports gratuits
Au sud, les ouvertures permettront aux pièces de vie de profiter au maximum des apports passifs.


Télécharge le document ci-dessous (ClicG sur la disquette, ouvre le fichier, enregistre sous en ajoutant:_ta classe ton gp_ton nom dans ton dossier de Technologie et imprime le) et aide t’en pour relire les consignes :




RESSOURCES A CONSULTER


Qu’est ce qu’une architecture bio-climatique ?



Qu’est ce que la thermographie ?